Les Entraînements

Le Club Aviron ESSEC participe pleinement à la saison universitaire et ambitionne à chaque occasion de glaner de nouveaux trophées. 

Mais pour l’euphorie d’une compétition, pour les lauriers d’une course et pour la joie d’un instant, quel effort herculéen faut-il commettre pour y goûter seulement ? Combien d’entraînements dans le vent glacial de l’aube ? Quel acharnement déterminé et quelle détermination acharnée au quotidien pour parvenir à ce niveau, anormalement élevé pour des étudiants en école de commerce, de discipline qu’exige l’aviron ? 

L’aviron est un sport au long cours, et les entraînements jalonnent donc toute l’année dont ils sont dès lors la composante la plus fondamentale. Ils se divisent en deux catégories, les entraînements en salle et les entraînements sur l’eau. 

Et si les entraînements en salle sont fort importants, nos rameurs peuvent les réaliser où et quand ils le souhaitent, quand bien même nous organisons régulièrement des séances ensemble à la salle.

Pas de trêve hivernale
Coucher de soleil sur le lac

Les entraînements sur l’eau nécessitent quant à eux une organisation plus poussée. D’autant plus que le CAE est l’un des seuls clubs parmi ceux des Grandes Écoles à organiser jusqu’à trois sorties sur l’eau hebdomadaires. Celles-ci ont lieu le mardi et le jeudi en fin de journée, ainsi que le samedi aux aurores. À mesure que l’année avance et à l’approche des compétitions, les équipages compétitifs réaliseront jusqu’à cinq entraînements sur l’eau par semaine. De plus, le CAE a la chance de disposer d’une base nautique aux étangs de Cergy à proximité du campus de l’ESSEC. C’est tout naturellement là-bas que nous nous entraînons tout au long de l’année.

Les entraînements suivent généralement le même schéma. Les rameurs arrivent un peu en avance pour sortir les bateaux et les pelles du hangar, ils prennent place à bord du navire qui leur a été désigné de manière à former des équipages homogènes, et ils quittent le ponton pour une bonne heure et demie d’aviron sous la houlette de notre coach Arnaud et de son fidèle second, son adorable chient Pepsi. 

On écoute le coach
L'Empach aux étangs

Au programme : échauffements en pyramide montante ou descendante (utilisation progressive ou dégressive de la coulisse), longueurs au carré (pelle qui ne tourne pas sur le retour), quart-avant (ramer les jambes pliées sur l’avant), arrêts bras-tronc (pour mieux décomposer son coup d’aviron), montée en cadence, départs en série, courses internes, etc.